Le Tiecar : à Nantes, quartier rime avec identité

tiecar-nantes-quartier-edito-du-fauteuil – ala-une

Si les quartiers parisiens affichaient déjà leurs identités sur le textile avec la marque Pigalle, c’est au tour des quartiers nantais d’être estampillé. C’est l’histoire de 4 potes nantais, d’après-midi détentes et d’une envie de projet commun. Le Tiecar est né avec comme devise « Quartier rime avec identité ».

À travers un graphisme très minimaliste et épuré, Le Tiecar a lancé une collection au nom de Bouffay, Saint Mihiel, Graslin, Talensac… etc.  En portant le nom de son quartier on s’affirme et on assume un peu son chauvinisme.

La répartition de couleurs n’a pas été réalisée au hasard et toujours avec l’envie que les nantais portent une identité. Pour le moment, 15 quartiers ont été choisis, et colorés dans 5 nuances pastels.

Le Tiecar réunit également des amateurs de sons, avec une petite préférence pour le Hip Hop et la House. Leur concept graphique est lié à un compte Soundcloud, une identité sonore ajoutée à celle des quartiers. Au programme beaucoup d’artistes nantais, mais le Tiecar ne se fixe qu’une seule barrière, celle du goût !

Les 4 acolytes veulent développer le concept et ne pas se limiter aux quartiers. Il souhaitent travailler sur des séries limitées et des collaborations avec des artistes nantais, toujours dans le but de partager et valoriser la diversité culturelle de ce qu’ils appellent la capitale de l’Ouest. À suivre … !

Vous pouvez les retrouver cette semaine aux Galeries Lafayette de Nantes sur le shop Atelier des créateurs.

tiecar-nantes-quartier-edito-du-fauteuil

Merci à Alexis d’avoir répondu aux quelques questions de l’Edito du Fauteuil




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire