Un designer imagine un bar dans un pont

Maxime-Serazin-edito-du-fauteuil-pont-joneliere-design-bar-insolite-1

À travers un projet nommé « In Situ », le jeune designer nantais, Maxime Sérazin s’est donné le défi de réaménager un pont en lieu de vie. Situé à quelques minutes du centre ville de Nantes, le pont de la Jonelière surplombe l’Erdre. Il offre un espace de promenade, d’activités sportives mais également ferroviaire grâce à la ligne reliant Nantes à Chateaubriant. En partant du constat que le pont n’avait aucune fonction innovante à part passer d’une rive à l’autre, le créatif a choisi de repenser cette imposante structure.

Le concept

Le concept puise sa source dans un quotidien Moyen-Âgeux. En Europe les ponts étaient, principalement des lieux de commerce mais aussi des zones de passage obligatoire pour pouvoir accéder à une ville. Ils ont à présent quasiment tous disparus (sauf quelques uns comme le Pont du Rialto de Venise).

Encore étudiant à l’école de design de Nantes, Maxime Sérazin aspire à donner une nouvelle fonction au pont de la Jonelière. Il a imaginé un bar situé sur plusieurs niveaux et comportant différents espaces d’expositions, de détente et surtout un panorama incroyable sur l’Erdre grâce aux immenses baies vitrées.

Maxime-Serazin-edito-du-fauteuil-pont-joneliere-design-bar-insolite-2

Conservant la structure en béton du pont, et les matériaux de base (acier et pierre), le projet mêle architecture et design d’intérieur. Afin de créer des contrastes entre l’aspect industriel et l’environnement naturel, le designer a choisi d’intégrer du bois, dans l’espace bar. L’intérieur constitue un espace confortable, chaleureux, tout en étant moderne, urbain et minimaliste.

La partie galerie permettra d’organiser différentes expositions chaque mois, notamment sur le thème du sport, en cohérence avec l’environnement proche du pont. Développés de chaque côté du pont, il sera possible de venir se détendre grâce aux espaces « individuels », ou profiter du bar entre amis.

Maxime-Serazin-edito-du-fauteuil-pont-joneliere-design-bar-insolite-4

In Situ ?

La première explication est la volonté de ne pas dénaturer le pont de son aspect d’origine. En intégrant un projet sur une structure existante. La seconde vient du fait que l’expérience proposée par cette réhabilitation ne peut être vraiment vécue et appréciée qu’en se situant au sein du bar. Ainsi, le pont de la Jonelière deviendra un lieu incontournable et insolite nantais, redynamisant le quartier et apportant un souffle nouveau sur l’Erdre. Pour le moment à l’état de projet étudiant en design, cette réhabilitation correspond complètement à la dimension créative développée sur la métropole nantaise. Selon Maxime « Le but de ce projet était d’apporter quelque chose de nouveau, d’attractif sur le site de la Jonelière, pour essayer de redynamiser ce lieu, aujourd’hui un peu plus délaissé par la population nantaise. »

En attendant vous pouvez découvrir davantage de travaux de Maxime Sérazin sur Behance

Maxime-Serazin-edito-du-fauteuil-pont-joneliere-design-bar-insolite-3




Il n'y a aucun commentaire

Ajoutez le vôtre